NDARINFO.COM

Un an après la mort tragique de son fils, Alioune Badara Cissé réclame toujours justice
Le médiateur de la République n’a toujours pas fait son deuil, un an après la mort de son fil Abdoulaye Néné Cissé poignardé par un inconnu le 16 octobre 2019 à Minneapolis. Alioune Badara Cissé a fait une sortie pour réclamer justice.
 
Joint au téléphone par une chaîne américaine, Alioune Badara Cissé a déclaré que lui et sa famille ne seront en paix que lorsque les auteurs de ce crime seront arrêtés. Il se souvient toujours du dernier coup de fil qu’il a eu à échanger avec son défunt fils. « C’était son anniversaire, alors nous lui avions chanté joyeux anniversaire « , déclare le père meurtri. Il continu « et comme un soldat, comme un homme très heureux, il chantait avec nous au téléphone. Je crois qu’il est parti heureux dit-il et signale que « son dernier souffle était dans le même hôpital où il est né il y a 27 ans  » et se dit que son fils avait  un bel avenir radieux dans l’armée.
 
Pour rappel, le 16 octobre 2019, jour même de son anniversaire, Abdoulaye Néné Cissé a été poignardé à l’intersection de la 7e rue de la 5e avenue. Le fils du médiateur de la République succombera à sa blessure au couteau à la poitrine à l’hôpital du Comté de Hennepin se trouvant aux Etats-Unis. Les auteurs de ce crime sont toujours recherchés par la police de Minneapol.
 


Commentaires (2)
1. Rahne le 13/10/2020 12:18
Yalnaka yala terrou ta firdawsi un ami à son père
2. Mbagnick le 13/10/2020 13:26
DIEU le Tout Puissant l'accueille en son Paradis Céleste et apaise le coeur de ses parents et amis. Amine.
Nouveau commentaire :



© 2011-2019 NDARINFO.COM