NDARINFO.COM
TENSIONS FONCIÈRES DANS LE WALO : Bokhol sonne la révolte ... (vidéo)
L'occupation de terres situées à hauteur de Carrière par la commune de Gaë suscite une vive colère chez les populations de Bokhol qui ont battu le macadam, jeudi, pour alerter l’opinion nationale.

"Nous invitons le président Macky SALL à revoir le rapport qui a permis de signer le décret de 2008 portant création de la commune de Gaë du 31 juillet 2008. Ce document a été falsifié. Il est à l’origine des confusions et de l’incohérence territoriale que nous dénonçons », crie Pape Alassane Dia, responsable des jeunes à Bokhol.

Il rappelle qu’à la suite d’une alerte lancée en 2017, l'État du Sénégal avait envoyé une commission constater l’accaparement. Une notification a été ainsi faite aux deux parties pour l’arrêt  des activités sur ces terrains.

« Mais, à notre grande surprise, le maire de Gaë qui se croit tout permis et qui se dit proche des autorités pour des considérations politiques, continue à poser des actes que nous considérons comme de la provocation », a-t-il révélé.  « Il a déjà construit une salle de classe dans la forêt classée de Bokhol, et tout récemment, il s'est permis de recevoir le ministre de la femme sur ces terres litigieuses pour la pose de la première pierre d'un magasin", soutient M.DIA.

"Les populations de Carrière et tous les chefs de village de la zone de Merry se disent prêts à tout", signale Rawane DIONGUE, président du collectif pour la défense des intérêts des populations de Bokhol.

>>> Suivez le cri de coeur des manifestants ...

 



Commentaires (0)
Nouveau commentaire :



© 2011-2019 NDARINFO.COM