NDARINFO.COM
Réhabilitation des aéroports régionaux : Un accord de financement signé avec la République tchèque
’Etat du Sénégal a signé vendredi un accord de financement d’un montant de 56, 8 millions d’euros, soit 37 milliards de francs CFA avec la République Tchèque pour la réhabilitation des aéroports régionaux de Saint-Louis et Ourossogui-Matam, a constaté l’APS.
 
L’accord de coopération a été signé par le ministre sénégalais de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, et l’ambassadeur de la République Tchèque au Sénégal, Miloslav Macharek.
 
Étaient également présents à cette cérémonie de signature, le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr et Fabien Simon, directeur général de la Banque tchèque pour les exportations, une institution bancaire qui a contribué dans ledit projet.
 
"Cet accord de financement que nous signons aujourd’hui constitue la première phase d’un projet global pour la réalisation et la modernisation de cinq aéroports régionaux pour une enveloppe de 58 milliards de FCFA’’, a déclaré Amadou Hott, lors de la cérémonie.
 
Les aéroports concernés sont Ziguinchor, Tambacounda, Kédougou, après Saint-Louis et Ourossogui-Matam dont la livraison des travaux est attendue en décembre 2020.
 
’’La réhabilitation des aéroports régionaux de Saint-Louis et Ourossogui-Matam pour 37, 3 milliards de FCFA est d’une importance capitale, en perspective notamment de l’exportation des produits pétroliers et gaziers prévue dans les prochaines années dans la partie du Sénégal mais aussi l’agropole qui y sera aménagé", a ajouté le ministre.
 
Cette dynamisation des aéroports régionaux devrait constituer selon lui "une alternative à la problématique du transport terrestre, mais aussi assurer la connectivité de Dakar et les régions de l’intérieur, et au-delà, dans la sous-région".
 
Il a par ailleurs souhaité que cette première étape inaugure "une coopération durable", "gagnant-gagnant" entre Prague et Dakar. Il a toutefois précisé que quelque 15% du financement de ce projet seront portés par une banque locale, sans d’autres précisions.
 
"Ce projet devrait contribuer au développement économique et social du Sénégal surtout en perspective de l’exploitation pétrolière et gazière dans la partie nord du pays, où Saint Louis devrait jouer un grand rôle dans le transport des produits avec des cargos", a pour sa part estimé l’ambassadeur de la République Tchèque au Sénégal, Miloslav Macharek.
 
Le diplomate a aussi noté que ce premier accord devrait ouvrir d’autres perspectives de coopération entre les deux pays, notamment dans les domaines sécuritaires et du transfert de technologies.

APS
 


Commentaires (1)
1. Moctar Ndiaga Gueye Ndiolofène le 23/11/2019 21:40
Je voudrais saisir cette opportunité pour sensibiliser les autorités municipales de Saint-Louis parce que si on n'y prend pas garde , les berges de la rivière de la voie de contournement de Ndiolofène (communément appelée digue de Ndiolofène) risque de devenir des espaces de parcs de réparation et de stockage de véhicule .Et pourtant les autorités municipales viennent de déployer de grands moyens humains et matériels pour éclairer cette belle route et rendre propres la rivière et ses environs .Je pense qu'il faut de la rigueur dans la gestion des affaires de la Commune car la rigueur vient toujours à bout de l'obstacle.
Nouveau commentaire :



© 2011-2019 NDARINFO.COM