NDARINFO.COM
Entrée de la Marche Mondiale à Saint-Louis
Dans la matinée du 26 octobre, l’équipe de base de la Marche Mondiale pour la Paix et la Non violence a entamé l’étape du Sénégal en arrivant à Saint-Louis. L’équipe promotrice locale dirigée par Omar Diallo a conduit l’équipe de base à rencontrer diverses autorités religieuses : l’abbé Bernabé, prêtre du séminaire catholique ; puis l’imam Baye Dame Wade, petit-fils d’Abbas Sall, grand savant de la confrérie Tidiane, qui après avoir félicité l’équipe pour cette initiative a dirigé pour tous la prière des voyageurs.

Puis il y a eu une visite au Président du Collectif des Conseils de Quartiers, qui manifesta une grande sympathie pour le projet, affirmant que la nonviolence commence en soi ; il s’est montré soucieux de donner continuité à ces valeurs, en soulignant le travail des jeunes comme Omar, secrétaire du conseil du quartier de Balacoss.

Ce fut l’occasion d’approfondir l’un des objectifs de la Marche Mondiale concernant les dangers multiformes dont l’expression maximale, au niveau international, est la menace nucléaire. On a abordé la résistance des peuples contre certains gouvernements puissants du système, avec des exemples comme la Guinée, le Chili, l’Équateur, le Liban, entre autres, mais aussi la montée de mouvements civiques, comme celui de Greta Thunberg entre autres.

L’accent a été mis sur la nécessité d’installer la non violence comme une nouvelle culture, comme ce fut le cas avec la question de l’écologie.

Dans l’après-midi, un événement eut lieu au centre Don Bosco, dans lequel on a fait une présentation de la Marche Mondiale, et dont la partie culturelle consistait en une représentation de la troupe théâtrale Juvep, l’intervention du rappeur Général Kheuch et du slameur Issa qui mirent une super ambiance pour clôturer la journée.

Pressenza.com

 


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :



© 2011-2019 NDARINFO.COM