NDARINFO.COM
Aéronautique : Voici les vainqueurs du rallye Toulouse-Saint-Louis-du-Sénégal

Deux adhérents du club aéronautique des Ailes joviniennes de Joigny viennent de remporter le rallye Toulouse-Saint-Louis-du-Sénégal. Ils ont atterri samedi 5 octobre à Joigny.

Le temps maussade n'a pas empêché une petite troupe de se former autour du local du club des Ailes joviniennes à l'aérodrome de Joigny, samedi 5 octobre en début d'après-midi.

Tous sont venus accueillir les héros du jour : Nicolas Montagne-Ponsard et Jean-Marie Cazenave, deux adhérents qui viennent de remporter la première place lors de 37e édition du rallye Toulouse-Saint-Louis-du-Sénégal, le "plus important rallye aéronautique au monde", claironne ce dernier.

Le périple a débuté le 21 septembre et s'est achevé 27 du même mois. Il les a conduits de la Cité rose jusqu'au Sénégal en survolant la côte méditerranéenne de l'Espagne, le détroit de Gibraltar, le Maroc et la côte mauritanienne à raison de "trois à quatre heures de vol en moyenne par jour", explique Nicolas Montagne-Ponsard. Les aviateurs ont ensuite emprunté un trajet à peu près identique pour le retour le 4 octobre à Toulouse.
 

Le rallye suit les traces de l'aéropostale dans la première moitié du XXe siècle. Le cap Juby est un lieu symbolique : Antoine de Saint-Exupéry y rédigea le Petit Prince
Le rallye suit les traces de l'aéropostale dans la première moitié du XXe siècle. Le cap Juby est un lieu symbolique : Antoine de Saint-Exupéry y rédigea le Petit Prince
Je n'aurais jamais pensé arriver en premier

Après s'être payés le luxe d'atterrir avec une heure d'avance, les deux pilotes s'extraient de la petite cabine de leur quadriplace Robin DR400 tenant en main leur trophée. "C'est la troisième fois que participe au rallye, mais jamais je n'aurais pensé arriver en premier", confie Jean-Marie Cazenave qui a participé aux éditions de 2006 et 2016. Ce rallye fait appel à la précision qu'à la vitesse. Il y avait des épreuves de repérage, d'atterrissage, de théorie...Le rallye suit les traces de l'aéropostale dans la première moitié du XXe siècle. Le cap Juby est un lieu symbolique : Antoine de Saint-Exupéry y rédigea le Petit Prince
 

Sur le tarmac, Pierre-Luc Jobert, le président du club, exulte : "le club renoue avec la compétition et les titres comme dans les années Cinquante et Soixante. Cela prouve le dynamisme de notre groupe qui forme, prépare et entretient le matériel". Vingt avions participaient à cette compétition sans compter ceux de l'organisation.

Pierre-Emmanuel Erard
pierre-emmanuel.erard@centrefrance.com
 


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :



© 2011-2019 NDARINFO.COM